La Chine est entrée dans l’organisation mondiale du commerce et les fabricants chinois font évoluer leurs services pour rester compétitifs sur l’échiquier mondial. La France est au 5ième  rang des échanges en provenance de la Chine. C’est un des hubs de l’Europe à partir duquel toute marchandise peut librement circuler.

CORDEM offre l’opportunité à des entreprises françaises d’acheter des produits manufacturés en Chine et de tracer en temps réel les informations de suivi, tout en assurant une totale visibilité de la gestion des flux de marchandises et de l’empreinte carbone.  


L’objectif CORDEM est de dématérialiser et ainsi de fluidifier les opérations de pré et post-acheminements portuaires en assurant une visibilité totale grâce à des mécanismes de transactions électroniques sécurisées.

 La mise en place du corridor dématérialisé entre la France et la Chine se base sur la confiance entre les opérateurs privés et publics impliqués dans une chaîne d'approvisionnement, de l'ordre d'achat et du certificat d'origine jusqu'à la facture finale, en passant par les opérations de chargement, transport, déchargement, dédouanement, livraison.  

C’est pourquoi, il a été nécessaire d’identifier et de définir le rôle des acteurs concernés dans la mise en place de la plate forme électronique qui va les relier. 

Le principe retenu consiste dans l’utilisation de la plate forme eCONNECT de la société ITIS basée à HONG-KONG, reliée à la société SZEDI, gestionnaire du système d’information portuaire et de aéroportuaire de SHENZHEN ainsi que la société SINOTRANS, premier affréteur et commissionnaire de transport chinois de la province de GUANGDONG, ainsi que France eCommerce International pour la FRANCE. eConnect

Des services de stockage et d'archivage des données seront assurées par l'opérateur de télécommunications hongkongaise PCCW et la société française DEMAT-STORE.

Conscients de l'importance des échanges entre la Chine et la France, les opérateurs  de la chaîne d'approvisionnement ont la possibilité de maîtriser toutes les données relatives aux documents et aux procédures liés au processus global : Achat – Transport – Paiement en y incluant les opérations douanières, sans traitement «papier».